Le feu de la Saint-Jean

Une tradition longinienne de plus de 400 ans !

 

Nous vous donnons rendez-vous tous les 23 juin à partir de 21 h 30  pour la cérémonie suivie de l'embrasement du feu sur la place du château.

 

Tous les 23 juin s'embrase, sur la place de Long, comme il s'embrase depuis des siècles, au cœur du village, le plus grand et le plus célèbre des feux de Saint-Jean de Picardie.

 

Cette tradition lointaine a conservé ici toute son importance, liée d'abord au vocable du lieu (l'église est dédiée à Saint-Jean Baptiste), mais aussi à l'importance du marais, grand pourvoyeur de bois. « Ch'fu d'o » de Long, ainsi qu'on le désigne en picard, est précédé, à 21 heures 30  d'une célébration à l'église, puis d'un défilé, mi-cortège mi-procession, hérissé de bannières et éclairé de torches, dont l'ordre a été, de tout temps, très précis.

 

Le maire, les conseillers, le garde-champêtre, puis le prêtre, les sacristains, les porteurs de la statue du saint, les musiciens de la fanfare du pays : chacun est placé selon un ordre strict. À l'arrivée du cortège, le bûcher de 20 mètres, surmonté d'une grande croix habillée de roses, est embrasé par le prêtre et par le maire. Alors, la foule recule par l'effet de la chaleur et les pompiers arrosent les murs et les chéneaux des maisons voisines, pour les protéger. La chute de la croix annonce la fête purement profane, et ce sont les manèges qui prennent le pas.

 

Le "Ch'fu d'O" de Long est réputé pour être l'un des feux les plus beaux de France avec ses traditions ancestrales. Surtout pensez à repartir avec un brandon de bois qui protègera votre maison...

 

Il fait également l'objet d'un reportage sur TF 1 chaque année dans le  journal de Jean-Pierre PERNAULT picard d'origine.

 

En vidéo